mardi , 23 avril 2019
Accueil / Uncategorized / Planter des fleurs sur un terrain de camping
planter des fleurs sur un terrain de camping

Planter des fleurs sur un terrain de camping

L’aménagement paysager autour de votre roulotte est une belle façon de vous approprier votre petit coin de paradis ! Cet été, enjolivez votre terrain de camping avec des fleurs et de belles plantes en suivant ces quelques conseils.

D’abord, il est important de s’informer des règlement spécifiques de votre terrain de camping par rapport à la culture de plantes: les règles peuvent varier d’un endroit à l’autre en ce qui concerne la plantation en plein sol, les espèces envahissantes, etc. Votre camping ne vous permet pas de mettre des plantes en terre ? La majorité des plantes peuvent être cultivées en contenants ou boîtes à fleurs. De toute façon, afin de respecter la flore locale, on met les espèces envahissantes telles que la menthe en pot et non dans le sol. Bref, la règle numéro 1 : s’informer et respecter les règlements de votre locateur.

fleur en pot campingLes particularités de la culture en contenants
Il faut surtout se rappeler qu’en contenants, les racines sont limitées dans leur expansion et ne peuvent aller chercher de l’eau plus loin en période de sécheresse. Puisqu’il faut prévoir que les plantes ne pourront pas nécessairement toujours être arrosées quotidiennement au camping, il faut les protéger de la sécheresse en ne plantant pas trop serré dans les contenants. Règle générale : Plus le contenant est profond et plus les plantes seront heureuses!

Les contenants de géo-textile sont sans contredit le choix le plus simple pour jardiner à l’extérieur de chez soi: ils sont légers, incassables et ne demandent pas d’être vidés et nettoyés à la fin de la saison comme c’est le cas pour les contenants de terre cuite. Toutefois, si on manque de place au moment de les ramener à la maison pour l’hiver, on peut tout simplement les vider de leur terre et les replier sur eux-mêmes, un aspect assez pratique! Si vous préférez des pots plus décoratifs, vous pouvez regarder du côté des contenants en bois de cèdre ou en plastiques recyclés, deux matériaux robustes qui pourront durer plusieurs années.

wo919324432 / Pixabay
Pixabay / Pixabay

Choisir les plantes les mieux adaptées aux conditions
Les plantes qu’on trouve en jardinerie sont généralement classées selon leurs besoins en lumière: soyez attentif au petit icône “soleil” sur l’étiquette et faites des choix… éclairés (!). La plupart des annuelles à fleurs font partie de la catégorie “soleil” et ont besoin de 6-8 heures d’ensoleillement direct par jour: c’est le cas des oeillets, pétunias, zinnias etc. Toutefois, plusieurs terrains de camping offrent des conditions d’ensoleillement se rapprochant plus de l’ombre (moins de 4 heures d’ensoleillement) ou de la mi-ombre (4 à 6 heures d’ensoleillement). Parmi les plantes qui poussent le mieux dans des conditions de faible lumière et qui offrent une floraison intéressante, soulignons les impatiens de Nouvelle-Guinée, les bégonias et les fuschias.

 

Vous pourriez aussi choisir des vivaces, souvent un peu plus résistantes que les annuelles en périodes de sécheresse. Dans ce cas, si vous ne pouvez les mettre en terre sur place, pensez à les ramener chez vous l’automne venu pour les planter dans le sol afin de leur permettre de survivre à l’hiver et de renaître l’été suivant. Les vivaces d’ombre les plus connues sont sans doute les hostas, suivies de près par les hémérocalles (dont les fleurs sont d’ailleurs comestibles!) et certaines variétés de géranium.

thym campingDes comestibles pas trop gourmands
Oui, il est possible de cultiver des plantes comestibles même en camping, à condition d’être réaliste dans ses choix: Il va sans dire que les plantes qui demandent un entretien ou un arrosage intensif (et même quotidien en période de canicule) sont à éviter, à moins que vous vous équipiez de bacs à réserve d’eau. On oublie donc les tomates, poivrons, concombres et laitues à moins que vous passiez l’été au complet à votre terrain. Par contre, les légumes-feuilles comme le kale, la bette à carde ou les épinards poussent assez bien dans des contenants d’au moins huit pouces de profondeur et ce, avec un entretien minimal.

Du côté des fines herbes aussi vous trouverez de nombreuses plantes qui se cultivent sans trop de tracas: thym, romarin, origan et menthe sont toutes adaptées à la culture en pots et s’accommodent d’un arrosage léger. Évitez le basilic et la coriandre, plus capricieux et sensibles aux écarts de température.

Nos suggestions de plantes faciles d’entretien

Plein soleil

– Capucines
– Zinnia
– Rudbeckia
– Salvia
– Oeillet de poète

Ombre et mi-ombre

– Pensées
– Fuschias
– Euphorbes
– Brunnera
– Coléus

Joyeuse saison de jardinage à tous!

http://www.lapresse.ca/le-soleil/maison/horticulture/201308/22/01-4682325-adieu-impatientes.php

http://www.jardinquebecois.com/pages/annuelle.html

http://espacepourlavie.ca/selection-de-plantes-pour-jardins-ombrages
http://www.canalvie.com/maison/cour-et-jardin/articles-cour-et-jardin/des-annuelles-a-entretien-minimum-1.1417228

Regardez aussi

Nos sites de hiking « coup de coeur »

Voici quelques suggestions « coup de coeur » de sites de hiking et d’hébergement adapté à cette …